Exemple de non-assistance à personne en danger

Bien que la plupart d`entre nous conviendront que vous avez un devoir moral d`aider une personne dans le besoin, si possible, en règle générale, un spectateur n`est nullement tenu de venir en aide à une autre personne en détresse. Cependant, beaucoup de gens insouciants et mal informés font effectivement plus de mal que de bien dans le processus de «sauvetage» des étrangers qui n`ont jamais demandé leur aide. Les personnes qui relèvent de cette catégorie sont souvent tenues de fournir une aide du CFCP aux personnes à proximité qui en ont besoin, ou de s`arrêter sur les autoroutes et dans d`autres endroits où il y a eu un accident pour voir si quelqu`un pourrait avoir besoin d`aide. En 2012 [mise à jour], il existait de telles lois dans plusieurs pays, dont [1] Albanie, Andorre, [24] Argentine, [25] Autriche, [26] Belgique, Brésil, Bulgarie, Croatie, [27] République tchèque, Danemark, Estonie, [28] Finlande, France, [29] Allemagne, [30] Grèce, [31] Hongrie, Islande, Israël, Italie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, [32] Portugal, Russie, Serbie, Espagne, Suisse et Tunisie. L`échappatoire est que si le patient est altéré, il ne peut légalement donner son consentement. La Cour suprême du New Hampshire a conclu à l`unanimité qu`après qu`un garçon de huit ans eut par négligence placé sa main dans la machinerie de l`accusé, le garçon n`avait pas le droit d`être secouru par le défendeur. Vous risquez de faire empirer leurs blessures si vous ne savez pas vraiment ce que vous faites. Vous aurez à faire un choix: laissez-les être couru plus, ou sortir de votre voiture et les sauver. Co., 69 N. Cependant, il ne lie que ceux qui sont soit légalement obligés de prendre soin de ces personnes ou qui ont eux-mêmes mis les personnes dites dans la vie ou la santé situation menaçante.

Droit commun. Prenons cet exemple: vous arrivez sur les lieux d`un accident impliquant des dizaines de personnes. Les dommages causés à leurs vêtements ou chaussures ou à quelle heure il pourrait les faire pour une réunion serait une excuse insuffisante pour éviter l`aide. Les lois du bon Samaritain n`obligent pas une personne à agir par crainte de recours légaux, mais plutôt à les protéger si, en cas d`aide au rendu, elles nuisent accidentellement à quelqu`un. Elle exige qu`on rende assistance chaque fois qu`on est en présence d`une personne qui, en raison d`un événement soudain, est en danger grave et immédiat pour la vie, le membre ou la santé, à condition que l`on puisse le faire sans se placer ou un tiers en danger.

Uncategorized